Menu

Le siège ergonomique : 

Comment choisir son fauteuil ergonomique :

Définir un fauteuil ergonomique :

Un fauteuil ergonomique doit s'adapter à votre morphologie et vous aider à adopter de bonnes positions ergonomiques.
La position assise ne doit pas être statique : le mouvement est primordial. L'immobilisme génère des contraintes, puis des douleurs.

Principaux réglages proposés :

ASSISE
- Réglage de la profondeur d'assise
- Surface d’assise inclinable vers l’avant :l'assise "négative" permet de redresser le dos (voir explications ci contre)

DOSSIER
- Réglage de la hauteur du dossier, ou avec soutien lombaire réglable en hauteur.
- Soutien lombaire ajustable en profondeur
- Si besoin, têtière réglable (hauteur, inclinaison)

MECANISME
- Mécanisme synchrone, avec réglage de la tension du dossier individualisée (ou réglage automatique) : le dossier doit vous accompagner, maintenir le dos.

ACCOUDOIRS
Les accoudoirs sont essentiels : ils maintiennent les bras, supprimant les tensions au niveau des épaules. Vous avez des réticences? Vous avez sans doute un souvenir des accoudoirs fixes. Des accoudoirs doivent être réglables !
- Réglage en hauteur, en largeur, en profondeur, en rotation, manchettes souples...

Le choix du siège 

La position assise négative

La position assise n'est pas naturelle. Cependant, de nombreuses activités ne s'effectuent qu'en position assise.
Les conséquences d'une mauvaise position de travail sont bien connues : tensions musculaires, maux de tête, douleurs au dos et diminution de la performance

Le siège est l'équipement avec lequel nous sommes le plus souvent en contact ! Il faut donc adapter le fauteuil à l’Humain, c'est le concept du siège ergonomique.

L'assise négative : redresser la colonne vertébrale, favoriser le soutien du corps.


Position debout : colonne en S, position optimale
 

Position voutée : pression sur les disques
 

Assise négative : la colonne reprend sa position optimale
 

Chez Qualidesk, nous mettons l'accent sur le système d'assise négative: inclinaison de l'assise vers l'avant. Ce faisant, le bassin pivote et le dos se redresse. Les ergonomes du travail sont de plus en plus nombreux à conseiller ce système.

Un test facile à faire chez vous, assis sur une simple chaise : basculez la chaise vers l'avant, votre dos se redresse automatiquement !

Les études démontrent qu'une inclinaison de -6° est nécessaire pour commencer à ressentir les bienfaits de l'assise négative.

 

L'utilisation du siège

Un excellent siège, c'est la base. Mais le siège est un outil, il faut l'utiliser à bon escient. Réglez convenablement votre siège, ne bloquez jamais le dossier, vivez et bougez sur votre fauteuil ergonomique !

 


RETOUR