Qualidesk - Bien choisir son siège de travail. Quelques principes ergonomiques.

Comment choisir son siège ? (les principaux mécanismes)

• Réglage de l'inclinaison du dossier, l'assise restant fixe.
• Le dossier peut-être bloqué dans n'importe quelle position (blocage avec vis de serrage)

Mouvement coordonné de l'assise et du dossier, suivant ainsi parfaitement les mouvements de l'utilisateur.
• Apporte un soutien parfait de la colonne et du bassin.
Tension réglable en fonction du poids de l'utilisateur.
Blocage du dossier multipositions
Anti-retour de sécurité, système évitant un retour violent du dossier lorsque le mécanisme est débloqué.

 • La totalité du siège bascule d'avant en arrière.
• Basculant décalé : le mécanisme placé en avant de l'assise permet à l'utilisateur de conserver les pieds sans les décoller du sol (la bavette avant reste toujours à la même hauteur).
• Blocage en position travail (standard) ou en multi positions (en option).

Travail bureautique jusqu'à 4 heures/jour Travail bureautique 8h/jour. Généralement fauteuils de direction.

 Quelques réglages importants :
- Les accoudoirs réduisent la fatigue au niveau des épaules, des vertèbres et des cervicales en soulageant les bras. Ils limitent également les maladies squeletto-musculaires. Une option qui ne devrait pas être optionnelle !

- L’assise coulissante pour un réglage en profondeur. Ce réglage adapte l'assise à votre taille de jambes. Evite les éventuels points de compression sous les genoux, responsables d'une mauvaise circulation du sang.

- Le soutien lombaire réglable. Le dossier des sièges intègrent couramment un soutien lombaire, de par leur forme. Un dossier réglable en hauteur permet de caler le soutien à sa bonne position (le creux des reins). Le réglage en profondeur peut être intéressant pour s'adapter à la courbure de votre dos.

- Les roulettes : les roulettes ne sont pas une option ! Mais elles doivent être adaptées à la nature de votre sol. Les sièges sont équipés en standard de roulettes pour sol souple (moquette, linoléum...). Ces roulettes ne conviennent pas à un sol dur (carrelage, parquet) sur lequel elles roulent mal. Pensez à préciser la nature du sol lors de votre choix de siège.


Quelques notions d'ergonomie :

Combien de temps restons nous assis lors d'une journée de travail?

5 heures, 6 heures, pensez vous? 8 heures pour les plus réalistes? Faisons le compte :

Matin : petit-déjeuner; trajet vers le bureau (train, voiture,...) ; bureau : travail assis; réunion, espace detente (café)
Midi : repas. Parfois un aller-retour chez soi : transport par train, voiture, etc.
Après-midi : bureau : travail assis; réunion, espace detente (café); éventuellement des déplacements professionnels (voiture)
Fin d'après-midi et soirée : retour chez soi (voiture, train...); diner; soirée TV

Nous nous asseyons en voiture, au restaurant, devant la télévision, au cinéma, etc. Au total, ce sont 10 à 12 heures par jour que nous passons dans une des positions qui convient le moins à notre corps : la position assise.

Une bonne raison pour se pencher plus sérieusement sur notre siège de travail !

Le siège ergonomique : rester actif en position assise

La nature n’a sans doute jamais prévu que nous passions autant d’heures assis sur un siège de bureau. Il faut bouger et se tenir droit pour respirer convenablement et oxygéner le sang. C’est nécessaire pour se concentrer et mener à bien nos activités quotidiennes.
Les conséquences sont bien connues : des tensions, des maux de tête, des douleurs au dos et une diminution de la performance.
Une chose est claire : certaines activités s’effectuent mieux en position assise. Le fauteuil est et reste donc un élément indispensable de la vie professionnelle quotidienne. Il faut donc adapter le fauteuil à l’Homme.
C'est le concept du siège ergonomique : un siège ergonomique doit être ainsi conçu pour favoriser la position active. Dans le même temps, il suit toujours chacun de vos mouvements et vous procure le maintien exact par rapport à votre taille et votre poids, afin de ménager votre corps. 

Un siège ergonomique représente un coût moins élevé qu'un seul jour d'arrêt de maladie lié au mal de dos.

Les statistiques sont formelles: le mal de dos est, dans les pays industrialisés, la seconde cause d'absentéisme et représente chaque année des millions de journées de travail perdues pour les entreprises.
Les longues périodes en position assise de manière statique sont la principale cause de problèmes du dos et de courbatures.
C'est pour cela que de nombreux médecins du travail et spécialistes du dos recommandent vivement l'utilisation de sièges ergonomiques offrant différents réglages selon les besoins et la morphologie des utilisateurs. 

Essayer un siège avant de l’acheter

La meilleure façon d’apprécier nos sièges est de les essayer.
Pour cela, deux solutions :
- Nous rendre visite sur notre showroom.
- Nous contacter. Nous pourrons alors convenir d'un rendez vous dans vos locaux avec un ou deux sièges, pour un essai en situation (prestation gratuite, uniquement en Normandie).


Pour plus d'explications, vous pouvez télécharger notre dossier "L'ergonomie du siège" : 

 L'ERGONOMIE

Retour